Judson, 30 ans

portrait de bénévole

« Je veux aussi aider la communauté haïtienne et surtout les jeunes à ne pas se sentir découragé : parce que vous venez d’un autre pays, cela ne veut pas dire que vous êtes foutu. Il faut avoir l’espoir. »

Judson, d’origine haïtienne, vit en Guyane depuis plusieurs années. En plus du français, il parle plusieurs langues : anglais, créole haïtien et espagnol. Pour lui, qui a été formé en médecine, l’engagement associatif répond à la fois à une vocation et à une volonté. Il s’agit d’une part d’aider les autres, notamment les jeunes, et d’autre part de se faire du réseau, de construire sa place en Guyane.

Au sein de Médecins du monde, l’engagement de Judson est pluriel. Si sa maîtrise des langues lui permet d’être traducteur dans les actions de prévention et de promotion de la santé, il intervient aussi dans le cadre du dépistage du VIH en tant que Trodeur* et réalise des formations (sur le Trod ou sur les maladies hydriques et vectorielles). Il s’investissait auparavant dans la Croix-Rouge, mais il a été contraint d’arrêter par manque de temps, surtout depuis qu’il anime bénévolement une émission sur Radio Rossignol. S’il « aime le micro », c’est surtout l’occasion pour lui de faire passer des messages aux jeunes.

Aujourd’hui, son engagement est contraint par les difficultés auxquelles il doit faire face. Sans véhicule, avec peu de moyens, ses possibilités de déplacement sont limitées. C’est notamment pour cela qu’il ne peut répondre favorablement aux autres associations qui le sollicitent.

Dans tous les cas, Judson voit dans l’engagement associatif une belle opportunité pour les jeunes pour se former, rencontrer des gens, s’inscrire dans la société.

*Les trodeurs sont les bénévoles qui réalisent le Trod (Test rapide d’orientation diagnostique) auprès des personnes concernées.

Retour aux portraits