Ronika, 18 ans

portrait de bénévole

« Je me suis découverte. Ça m’a apporté dans les deux sens. Je me suis enfin découverte : ce que je voudrais être, ce que je pouvais faire. Ça m’a donné de l’assurance.

Ronika est une jeune cayennaise actuellement en classe préparatoire. Elle espère devenir éducatrice spécialisée et pouvoir intervenir auprès des jeunes, que ce soit dans l’animation ou la prévention.

Pendant son année de terminale et contre l’avis de ses professeurs, Ronika a réalisé un Service Civique au sein de l’ASPTT Cayenne, où elle a découvert la vie associative. Elle a tout de même décroché son Baccalauréat, même si elle admet avoir été plus intéressée par son engagement dans l’association que par ses cours. À la fin de sa mission, l’équipe dirigeante lui a proposé de rester en tant que bénévole. Si elle a accepté, c’est parce qu’elle s’est reconnue dans les valeurs et le projet de l’association et qu’elle désirait contribuer à son développement.

Concrètement, elle dirige la section Kidisport+® [pour les 3-6 ans] et elle s’investit aussi dans la section Badminton. Son engagement répond à sa volonté de se rendre utile et de transmettre. Les sessions qu’elle anime sont pour elle des moments privilégiés, des moments de partage. Au-delà de l’activité sportive, l’enjeu est pour elle de construire une relation de confiance, un lien personnel avec les enfants. Sa gratification, elle ne la reçoit pas dans les « honneurs », mais dans les remerciements des parents ou dans les responsabilités qu’on lui donne.

Au niveau personnel, ce qu’elle a découvert dans l’ASPTT, c’est un endroit où on lui fait confiance, où elle peut apprendre et se construire, où elle peut s’affirmer en tant qu’individu.

Retour aux portraits